Le Chemin de la Tour

Je vous propose dans cet article un exemple de conte métaphorique, un des outils que l’on peut utiliser en hypnose ericksonienne, si vous voulez essayer, je vous propose de lire ce texte dans un endroit calme ; d’etre bien installé(e), peut-être assis, et de prendre un moment, une minute, les yeux fermés, si vous voulez, entre chaque paragraphe, pour ressentir ce qu’il faut que vous ressentiez…ne pas forcément chercher plus loin…il se peut que vous fassiez des reves la nuit suivante ou une autre nuit , ou… un autre jour…

j’apprécierais tous vos commentaires, j’ai rédigé ce texte mais l’idée originale n’est pas de moi, mais je ne sais plus de qui c’est (erickson, rossi ou rosen…?)

Le chemin de la tour

 

 

Pour commencer Installez vous bien confortablement !

 

Ressentez le poids de votre corps, le sol sous vos pieds, le contact de votre dos sur le dossier, la sensation à l’intérieur de votre main, votre respiration qui commence à se modifier…

 

Laissez venir tranquillement, à votre rythme l’image d’un chemin, peut être d’un sentier, doucement laissez le se développer, puis commencez à l’explorer, vous pouvez regarder le chemin en lui-même ou ce qui se trouve à proximité, ou peut être les bords, les limites de ce chemin…

 

Ressentez le contact de vos pieds sur le sol, ressentez si sa surface est rugueuse ou lisse, des cailloux ou du sable, ou tout autre revêtement…

 

Puis vous allez sûrement ressentir l’envie de continuer sur ce chemin, de faire le premier pas, puis le second et ainsi de suite, suivre cette route qui s’ouvre devant vous, tout en continuant à faire attention à ce qui se dévoile autour de vous, ce que vous pouvez voir autour ou sur le chemin, la végétation ou peut être des animaux, et même qui sait, faire des rencontres…

 

Et au fur et à mesure que vous cheminez sur cette voie, que vous vous enfoncez un peu plus dans cet état de détente et de calme,  vous allez pouvoir vous rendre compte des modifications qui vont se faire en vous, des petits signes qui ont fait leur apparition et que vous pouvez ressentir  peut être au bout de vos doigts ou ailleurs dans votre corps…

 

Peut être ne vous êtes vous pas aperçu que la végétation autour du chemin se fait de plus en plus dense, et qu’au fur et à mesure que vous avancez un peu plus, il y a de plus en plus d’herbes et d’arbres, … de feuilles et de branches…

 

En même temps que le chemin se fait de plus en plus étroit et que votre vision est de plus en plus restreinte , peut être que vous aller vouloir vous retourner pour regarder en arrière, ce qui est normal car des fois quand on avance il faut regarder en arrière pour voir d’où on vient et savoir ou aller… et vous vous apercevez qu’à mesure ou vous avancez et que la végétation se fait de plus en plus dense, et que vous avez de plus en plus de mal à vous frayer un chemin, les feuilles et les branches se referment derrière vous ne vous laissant pas d’autre choix que de continuer toujours plus avant sur votre chemin…

 

Vous allez peut être vous rendre compte qu’au rythme de votre respiration qui change, vous allez encore plus profondément dans cet état particulier, en même temps que vous entrez plus profondément dans cette voie qui vous emmène encore plus loin…

 

Par moments peut être vous pouvez, ressentir quelque chose de désagréable, vous sentir oppressé de cette situation qui ne vous laisse pas d’autre choix que d’avancer alors que vous ne voyez pas, en vous retournant, de moyen de revenir en arrière et alors même que vous ne savez pas ou vous allez…

 

Puis alors que vous continuez encore sur ce chemin, vous allez peut être tomber sur un obstacle, un obstacle très important, auquel vous ne vous attendiez pas, ou peut être qu’en fait, si, vous vous y attentiez… mais que vous n’en aviez pas conscience, ou que vous ne le pensiez pas comme ça…

 

Et puis vous allez ressentir qu’il faut que vous trouviez la solution à ce problème alors vous allez observer  plus attentivement cet obstacle, scruter le moindre recoin de cet obstacle afin de mieux le connaître, peut être que vous ne comprenez pas ce que c’est, que cela ne veut rien dire pour vous, mais peut être qu‘en fait une partie de vous sait très bien ce que cela représente…

 

Au fur et à mesure que vous vous y intéressez, peut être que vous pensez que vous ne trouverez pas et que cela vous rend nerveux(se) et que plus vous ressentez cette sensation plus vous avez l’impression de vous éloigner de sa résolution , qu’il vous manque quelque chose…

Alors vous allez encore chercher car vous sentez que vous n’avez pas le choix, comme vous n’avez pas d’autre choix que de continuer de l’avant, alors que cet obstacle se dresse devant vous et qu’il vous semble insurmontable…

 

Et puis tous à coup alors que vous recherchiez encore, peut-être là où vous aviez déjà cherché,  mais que vous n’aviez pas fait attention plus tôt à ce minuscule détail peut être insignifiant à première vue mais qui abordé d’une autre manière ou d’un autre angle, s’avère cette fois d’une brillance et d’une clarté in imaginées, alors, là, devant vous se découvre alors la solution, votre solution celle que vous recherchiez  afin de dissoudre ce problème qui vous semblait il y a peu insoluble malgré tous vos efforts et l’énergie que vous avez mis en œuvre…

 

Maintenant que vous avez cette solution vous pouvez alors vous apercevoir que petit à petit, à votre rythme vous allez pouvoir faire lentement s’effacer cet obstacle, si immense soit il. Il vous faut encore un peu de travail, mais vous pouvez maintenant voir la solution de ce problème se rapprocher et peut être même commencer à voir se dessiner la suite de votre chemin…

 

Alors vous pouvez continuer un peu plus loin, bien sûr le chemin est toujours aussi étroit et l’environnement aussi dense et impénétrable qu’avant l’obstacle mais alors vous pouvez sentir en vous la sensation de satisfaction d’avoir pu surmonter cette difficulté et l’envie de continuer sur cette voie…

 

En continuant, alors que le chemin s’élargit de plus en plus, la végétation se clairseme encore plus, vous pouvez observer et laisser votre regard aller plus loin et profiter de cette agréable forêt, de cette lumière qui traverse la cime des arbres pour venir éclairer le chemin qui se faufile entre les mousses et les fougères verdoyantes, écoutez la caresse du vent dans le feuillage, vous pouvez même ressentir le calme que cela révèle en vous…

 

Puis en continuant votre route alors que le ciel va peu à peu remplacer les arbres et que vous allez maintenant entrer dans une clairière lumineuse baignée d’une agréable lumière, le sommet d’une tour de pierre se dessine, et en avançant encore vous pouvez maintenant en voir le pied…

 

Vous êtes toujours sur ce chemin et vous vous rapprochez encore de cette tour, cette tour qui semble s’agrandir alors que vous vous en rapprochez, d’ailleurs vous pouvez maintenant voir que le chemin vous emmène jusqu’à la porte de cette magnifique et robuste tour de pierre…

 

Et vous pouvez maintenant sentir l’envie, accompagnée peut être d’une légère appréhension, d’entrer dans cette tour ou votre chemin vous mène. Doucement tout en posant calmement mais fermement vos pieds sur le seuil vous faites face à la porte entrouverte de la tour…

 

Vous savez que vous devez entrer dans cette tour, que votre chemin vous y a conduit afin de découvrir quelque chose d’important pour vous…

 

Vous poussez la lourde porte en bois et faites un pas à l’intérieur, la première salle où vous arrivez est sombre, vide, les murs, de pierre ; le sol est recouvert d’une épaisse terre battue ocre dont vous pouvez sentir la texture sous vos pieds à chaque pas, au fond vous pouvez voir un escalier qui monte en tournant, et vous savez que vous devez traverser et monter au premier…

 

En haut de l’escalier vous entrez dans une nouvelle salle ou étonnement se trouve une magnifique fontaine ou coule une eau limpide et claire, d’une grande fraîcheur, très agréable, après le chemin que vous avez parcouru jusqu’ici, peut-être ressentez vous l’envie de toucher cette eau de la main, de vous ressourcer à son contact, de vous désaltérer, vous pouvez sentir ce que cela éveille en vous et les bienfaits que cela vous procure…

Et maintenant que vous avez goûté au bonheur de cette source vous savez que vous devez continuer par cet escalier…

 

Vous arrivez alors dans une pièce lumineuse complètement vide, de chaque côté, de grandes fenêtres très hautes sont grand ouvertes et un fort courant d’air frais parcours la salle de part en part. Vous pouvez ressentir le souffle du vent sur votre peau, le mouvement dans vos cheveux, cette caresse sur votre visage et sa pression sur votre corps. Vous pouvez entendre le bruit du vent et sentir sa fraîcheur, peut être même qu’il commence à faire un peu froid et que vous sentez qu’il est temps de monter un peu plus haut par ici…

 

Cette salle est baignée d’une chaude lueur rouge orangée, les murs sont drapés de rouge et de bordeaux,  dans un coin une cheminée majestueuse irradie d’une chaleur agréable et bienveillante, devant sont disposés de grands et confortables fauteuils en velours, quel bonheur de pouvoir se reposer après un si long voyage et de se délasser, de se laisser envoûter par l’intense chaleur de l’âtre et de la danse des  flammes…

Peut être même commencez vous tranquillement vous assoupir lorsque vous remarquez dans un coin de la pièce un vieil escalier en colimaçon…et vous savez…

Doucement vous posez un pied sur la première marche de cet escalier vous paraissant bien vieux, et c’est prudemment que vous grimpez tout en haut…

 

Vous êtes dans plus haut étage de cette tour, vous découvrez une magnifique bibliothèque, ou s’étalent sur de hautes étagères d’innombrables livres de toutes époques et de tous sujets, de vieux manuscrits, vous commencez à en déchiffrer les noms, il y en a certains que vous avez lus , d’autres que vous aimeriez lire, celui-ci ou celui-là , et d’autres que vous ne connaissez pas mais qui vous paraissent très intéressants, vous avez sous les yeux, à portée de main une somme incroyable de connaissances, et de nombreuses histoires formidables et vous commencez bien sûr à feuilleter quelques ouvrages.

 

C’est alors que votre regard est attiré dans un coin de la pièce, là sur une petite chaise est assis un(e) enfant avec deux livres. Vous êtes très étonné car vous ne l’aviez pas vu(e) en rentrant, tellement fasciné par la beauté et la richesse des lieux,  cet(te) enfant vous parait étrangement familier(e)…mais oui il/elle ressemble à … vous lui demandez timidement : « qui est tu ? »,

« Ne me reconnais tu pas ? mais je suis l’enfant qui est en toi… » Répond l’enfant d’une voix douce et calme…

Quel bonheur et quelle surprise n’est ce pas pour vous que de vous rencontrer comme ça à l’improviste…vous lui demandez « mais que fais tu ici et ou sommes nous ? ».

« Nous sommes dans ta bibliothèque, je savais que tu viendrais un jour après un long chemin et je t’attendais pour te donner ceci… », Il vous tend alors un livre…

« Qu’est ce que c’est que ce livre ? » demandez vous

« C’est le livre de ta vie passée »,

Vous commencez à le feuilleter, et tous les moment de votre vie y sont inscrits en détails, les bons mais aussi les mauvais, vous retrouvez telle personne dont vous aviez oublié le visage ou les sensations que vous avez ressenti lorsque… enfin toutes ces chose qui vous appartiennent et qui sont vous même alors que vous vous plongez plus profondément dans la lecture, l’enfant vous interrompt de sa voie douce :

« Attend un peu, maintenant que tu sais ou se trouve ce livre tu pourras y retourner quand bon te semblera, jette plutôt un coup d’oeil à celui-ci… »

Il vous tend alors un autre livre, vous le prenez et commencez à le feuilleter mais vous vous apercevez que toutes les pages sont blanches. « Mais qu’est ce que… », L’enfant dit alors :

«Ceci est le livre de ta vie future, c’est à toi de l’écrire… »

Vous pouvez prendre alors une des plumes qui se trouvent sur le pupitre à côté de vous et écrire un mot, une ligne ou quelques pages, en sachant maintenant que vous pourrez ensuite continuer cette histoire quand et comme bon vous semblera.

 

Lorsque vous serez prêt, et que vous aurez tiré tous les enseignements de cette expérience, vous pourrez ancrer en vous les apprentissages importants que vous avez faits dans chacun de vos muscles, de vos os , dans vos organes, et dans toutes les cellules de votre organisme, là ou tout est inscrit, tout ce que vous êtes à l’intérieur même du noyau, jusqu’au cœur de votre génome, alors vous pourrez garder ce qu’il est important que vous gardiez et oublier ce que vous devez oublier, dans un instant quand vous voudrez vous pourrez revenir calme détendu reposé et disposé à continuer votre journée…et

 

Pour commencer Installez vous bien confortablement !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :